Numéro 9 : Avent – Noël 2015

Cliquez pour télécharger
Cliquez pour télécharger

Une année liturgique s’achève et voici qu’une nouvelle se présente, avec les quatre semaines qui précèdent Noël. L’Eglise a donné le nom d’Avent à cette période. Avent, nous le savons, vient du latin : ad-ventus, qui signifie : venue, arrivée. Le Catéchisme de l’Eglise catholique nous indique: « En célébrant chaque année la liturgie de l’Avent, l’Église actualise cette attente du Messie » (§ 524). Avent : temps d’attente et d’espérance. Quelle est notre attente, quelle est notre espérance, en ces temps d’incertitudes, sur fond de perte de repères et de crise économique.
Il me semble que la liturgie des quatre dimanches peut nous aider à trouver des éléments de réponse, avec les premières lectures, qui sont tirées des livres des prophètes Jérémie, Baruch, Sophonie et Michée. Tous les quatre nous parlent de bonheur et de joie à venir.

Jérémie : « Parole du Seigneur : Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda ». Sophonie : « Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie comme aux jours de fête. »

Prenons-nous au sérieux la Parole de Dieu, qui, à travers les paroles des prophètes, nous promet le bonheur et la joie ? Ne sommes-nous pas désabusés, fatigués, usés par les épreuves de toutes sortes, qui ont comme obstrué nos puits d’eau fraîche ? Cette Parole de Dieu peut-elle encore réaliser ce qu’Elle dit ?

Soyons des croyants, à l’image de Marie, « qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » (Lc 1, 45)

Frère Samuel