Journal numéro 18

Cliquez sur le journal pour le lire

Réchauffer les cœurs

Dans son message de Carême, le Pape François met en garde sur un danger qui nous menace tous : « la paralysie des cœurs ». Inutile de développer, nous voyons bien ce dont il peut s’agir et nous le vérifions dans bien des domaines de nos vies personnelles et de la vie en société, voire même en Eglise.

Ce « refroidissement » ne doit pas être pris à la légère, il peut conduire à de véritables drames et catastrophes, il peut entrainer une paralysie de nos élans vitaux et une asphyxie de la vie en société.

Quand l’amour se refroidit en nos cœurs, il y a danger, pour nous et pour les autres.

Le Carême est ce moment favorable pour entendre à nouveau l’appel du Seigneur à aimer et à se laisser aimer. C’est le commandement ultime de Jésus dans l’Evangile dont nous ferons mémoire tout particulièrement à la célébration du Jeudi Saint , c’est la vocation de tout homme, le sens de toute vie : Aimer.

Le carême sera donc l’occasion de raviver cet appel intérieur à aimer nos frères, à aimer le Seigneur et à s’aimer soi-même. Il s’agit là d’entrer en résistance contre toutes les tentations de replis et d’indifférence, de réchauffer nos cœurs dans le don de nous-mêmes. Frères et Sœurs, c’est à une aventure humaine et spirituelle que nous convie ce carême. Ne passez pas à côté !

Bon carême !

P. Sébastien JEAN